Acheter
Catégorienéo-rétro
NOM COMPLET

Radiomir PAM184 GMT - 2005

RÉF 41WATCHMI1260
diametre42MM
AlliageAcier
MouvementAutomatique
Année2005
EtatExcellent - Montre révisée
ecrinPanerai
DocumentPanerai
garantie41WATCH 1AN
DisponibilitéImmédiate

OFFICINE PANERAI

Radiomir

Ref PAM00184

livraison sécurisée

Livraison sécurisée 1 à 6 jours

satisfaction icon

Satisfait ou remboursé 15 jours

A partir de 101€ / mois

Crédit de 48 mois, apport initial de 20%
TAEG 4.90%

5 500 €

Je souhaite vendre cette montre
l'avis de 41watch

Une référence de plus en plus difficile à trouver, son diamètre contenu et son look vintage contribuent particulièrement à sa désirabilité

caractéristiques
Catégorienéo-rétro
NOM COMPLET

Radiomir PAM184 GMT - 2005

RÉF 41WATCHMI1260
diametre42MM
AlliageAcier
MouvementAutomatique
Année2005
EtatExcellent - Montre révisée
ecrinPanerai
DocumentPanerai
garantie41WATCH 1AN
DisponibilitéImmédiate
Boitier
diametre42MM
MatériauAcier
LunetteAcier
CouronneAcier
GlaceSaphir
Etanchéité10ATM
Mouvement
MouvementAutomatique
CalibreOP XIII
FonctionHeures, Minutes, Secondes, GMT
Réserve de marche48H
Bracelet
BraceletNoir
Matériau du braceletCuir
FermoirDouble Plis
Cadran
CadranNoir
Autres

Les premières « Radiomir » ont été réalisées en 1938 pour équiper la Marine Royale Italienne, d’après un premier prototype mis au point en 1936 par Officine Panerai. Pour l’époque, ce modèle se distinguait par sa célèbre forme coussin, avec ses anses à fil soudées. Ce garde-temps assurait une étanchéité particulièrement élevée grâce à sa couronne de remontoir conique et à son fond vissé. 

Pourquoi Radiomir ? Cette montre, destinée aux nageurs de combat italiens, utilisait du Radiomir, un vernis luminescent breveté par Guido Panerai en 1915. Cette substance créée à base de sulfure de zinc, de mésothorium et de bromure de radium offrait au cadran une visibilité maximale, même dans les conditions les plus extrêmes. 

Située sur le Ponte alle Grazie à Florence, la boutique-atelier ouverte par Giovanni Panerai en 1860 avait originellement pour objet de distribuer des montres suisses, des pièces détachées ainsi que l’outillage nécessaire aux réparations…

Sous l’ère de Guido Panerai, le petit-fils du fondateur, la société devient fournisseur officiel de la Marine italienne grâce au brevet du Radiomir, une poudre à base de radium qui permet de rendre luminescents les cadrans des instruments de visée. Vingt ans plus tard naîtra la montre du même nom, destinée à équiper les plongeurs de combat. 

En 1949, le Radiomir semble avoir fait son temps, et un nouveau brevet vient couronner le travail de recherche de Panerai : le Luminor (autre substance luminescente, à base de tritium cette fois). Exit, donc, la Radiomir, et place à la Luminor. Au programme : un boîtier en forme de coussin, toujours, aux cornes forgées dans le même bloc d’acier et au pont protège-couronne caractéristique. 

Au décès de Giuseppe Panerai, en 1972, l’entreprise familiale et son héritage passent sous le contrôle de l’ingénieur Dino Zei. Dix-neuf ans plus tard, Officine Panerai présente trois modèles inspirés des modèles historiques : la Luminor, la Luminor Marina et la Mare Nostrum.

Depuis son rachat en 1997 par Richemont, Officine Panerai a connu un fantastique regain d’intérêt. Au-delà des effets de mode, la marque a su générer un véritable engouement parmi les amateurs de belles montres.

41 Watch aime
  • Le diamètre contenu
  • Le look vintage
  • Le fond transparent

41 Watch : la garantie d'un service professionnel en toute transparence

Envie d’être informé(e) des dernières offres ?