Acheter
NOM COMPLET

Speedmaster Moonwatch Moonphase - 2015

RÉF 41WATCHMI1059
diametre42 MM
AlliageAcier 316L
MouvementManuel
Année2015
EtatEXCELLENT
ecrinOmega
DocumentOmega
garantie41 WATCH 1 AN
DisponibilitéImmédiate

OMEGA

Speedmaster

Ref Speedmaster Moonphase

Speedmaster Moonwatch Moonphasefull size product
livraison sécurisée

Livraison sécurisée 1 à 6 jours

satisfaction icon

Satisfait ou remboursé 15 jours

A partir de 73€ / mois

Crédit de 48 mois, apport initial de 20%
TAEG 4.90%

3 950 €

Je souhaite vendre cette montre
l'avis de 41watch

Cette montre est restée célèbre sous le nom de The Moonwatch, la première montre portée sur la Lune. Un incontournable depuis 1957, la version qui vous est présentée ici s'inscrit directement dans la lignée de la Speedmaster Professional "de base". Elle s'en différencie toutefois par la présence de deux complications supplémentaires : la phase de lune et la date. Nous avons craqué pour le look et son prix compte tenu de la qualité de l'ensemble.

caractéristiques
NOM COMPLET

Speedmaster Moonwatch Moonphase - 2015

RÉF 41WATCHMI1059
diametre42 MM
AlliageAcier 316L
MouvementManuel
Année2015
EtatEXCELLENT
ecrinOmega
DocumentOmega
garantie41 WATCH 1 AN
DisponibilitéImmédiate
Boitier
diametre42 MM
MatériauAcier 316 L
Couronnevissée
GlaceSaphir
Etanchéité5 ATM
Mouvement
MouvementManuel
CalibreOmega 1866 Base Lemania
FonctionChronographe, tachymètre, secondes, phases de lune, date
Réserve de marche48 H
Bracelet
Matériau du braceletAcier, NATO
Fermoirdouble plis
Cadran
CadranNoir Mat
Autres

L'OMEGA Speedmaster Professional Moonwatch fait partie des modèles les plus emblématiques de la Maison OMEGA. Utilisée lors des six missions lunaires, la légendaire Speedmaster incarne à merveille l'esprit d'innovation et d'aventure de la marque. 

Cette Phase de Lune reprend à son compte tous les codes qui ont fait le succès de la Speedmaster Professional. A commencer par le fameux cadran noir à la finition matte. Accompagné de son aiguillage blanc, l'ensemble offre un contraste élevé qui permet une lecture quasi instantanée de l'heure. Au niveau des compteurs, on retrouve le classique marquage blanc du modèle, si facile à lire.

Deux différences par rapport à son aînée. Tout d'abord les mentions "Speedmaster" et "Professional" qui sont respectivement déportées à 8 et 4 heures pour faire place aux complications. Ensuite, un fin cerclage métallique réalisé autour des compteurs donne au cadran une allure plus moderne que la "Moonwatch" de base. Concernant la boîte, peu de surprises : les caractéristiques de la Speedmaster originelle sont là aussi respectées. Large boîtier de 42 mm de diamètre, cornes rentrantes asymétriques, lunette tachymétrique noire.

Le tout alterne sur des finitions brossées, satinées et polies réalisées avec le plus grand soin.On notera toutefois l'ajout d'un fond transparent qui permet d'observer le mouvement.

De même, Omega a remplacé l'habituelle glace en plexiglas par un verre en saphir.

Pendant plus d'un demi-siècle, l'OMEGA Speedmaster a été au cœur de nombreux grands moments de l'histoire, des moments qui ont mis à l'épreuve l'endurance physique et le courage humain, notamment le premier alunissage de l'homme sur la Lune en juillet 1969 et tous les vols habités de la NASA depuis mars 1965. L'OMEGA Speedmaster Professional Chronographe occupe une place unique dans l'histoire de l'exploration spatiale car c'est la seule pièce d'équipement à avoir été utilisée dans tous les vols spatiaux habités de la NASA, du projet Gemini jusqu'au programme actuel de Station spatiale internationale. Lorsque l'astronaute Buzz Aldrin foula le sol lunaire en 1969, il portait une Speedmaster Professional, connue depuis sous le nom de Moonwatch. 

En 1848, Louis Brandt commercialise une marque de montres sous son propre patronyme. Mais il faut attendre 1879 et l'ambition de ses deux fils, pour voir la production passer à un niveau industriel. Les deux frères installent leur usine à Bienne et sortent leur premier calibre aux procédés mécaniques début 1880. À la fin de la décennie, ils possèdent la plus grande horlogerie suisse, et c'est en 1894 que l'entreprise prend le nom d'Omega.

Omega chronomètre les Jeux Olympiques pour la première fois en 1932. Depuis lors les manifestations sportives les plus importantes du monde sont chronométrées par la firme. Un an plus tard, Omega obtient le record du monde de précision, puis un deuxième en 1936 et en 1946. La commande lancée par le gouvernement britannique de plus de 100 000 montres étanches pour la Royal Air Force pendant la guerre 39-45, donnera naissance à la Seamaster en 1948. 

En 1957, c'est le lancement de la Speedmaster équipée du calibre 321 puis du calibre 861 à partir de 1968. Pour son vol lunaire, la Nasa fait passer des séries de tests draconiens à une multitude de montres de différentes marques, et c’est finalement la Speedmaster qui, en 1965 sera retenue pour le vol en 1969. Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la Lune, porte à son poignet une Omega Speedmaster. Omega continuera d’innover à travers les années et en fera sa marque de fabrique: Elle est l'une des premières à mettre en vente des montres électroniques dans les années 1970. Entièrement tournée vers le marché du luxe, Omega axe tout son marketing dans cette direction, employant des "ambassadeurs" publicitaires à l'image haut de gamme, tels George Clooney, Cindy Crawford, Nicole Kidman ou encore Michael Schumacher.

41 Watch aime
  • un chronographe indémodable
  • la phase de lune
  • le remontage manuel
  • un rapport qualité prix imbattable

41 Watch : la garantie d'un service professionnel en toute transparence

Envie d’être informé(e) des dernières offres ?