Buy
Full Name

Radiomir Black Seal - 2013

REF 41WATCHPAM00388
Diameter45MM
MaterialAcier
MovementAutomatique
Year2013
ConditionNeuf / jamais porté
BoxPanerai
PapersPanerai
Warranty41Watch 1AN
AvailabilityImmédiate

OFFICINE PANERAI

Radiomir

Ref PAM00388

Stroke 1Created with Avocode.

Secured shipping 1 to 6 days

Stroke 1Created with Avocode.

Satisfied or reimbursed 15 days

From
103 € / Month

48 months lease, with an initial provision 20%
APR 4.90%

5 600 € -->

Add this model
I'd like to sell this watch
Stroke 1Created with Avocode.

Sell this watch

41Watch's opinion
Characteristics
Full Name

Radiomir Black Seal - 2013

REF 41WATCHPAM00388
Diameter45MM
MaterialAcier
MovementAutomatique
Year2013
ConditionNeuf / jamais porté
BoxPanerai
PapersPanerai
Warranty41Watch 1AN
DisponibilitéImmédiate
Case
Diameter45MM
MaterialAcier
BezelAcier
CrownAcier
CrystalSaphir
Seal10ATM
Movement
MovementAutomatique
CaliberP.9000
FunctionsHeures, Minutes, Secondes, Date
Power reserve48H
Bracelet
BraceletNoir
Bracelet materialCuir
ClaspArdillon
Dial
DialNoir
Other

Les premières « Radiomir » ont été réalisées en 1938 pour équiper la Marine Royale Italienne, d’après un premier prototype mis au point en 1936 par Officine Panerai. Pour l’époque, ce modèle se distinguait par sa célèbre forme coussin, avec ses anses à fil soudées. Ce garde-temps assurait une étanchéité particulièrement élevée grâce à sa couronne de remontoir conique et à son fond vissé. 

Pourquoi Radiomir ? Cette montre, destinée aux nageurs de combat italiens, utilisait du Radiomir, un vernis luminescent breveté par Guido Panerai en 1915. Cette substance créée à base de sulfure de zinc, de mésothorium et de bromure de radium offrait au cadran une visibilité maximale, même dans les conditions les plus extrêmes. 

Située sur le Ponte alle Grazie à Florence, la boutique-atelier ouverte par Giovanni Panerai en 1860 avait originellement pour objet de distribuer des montres suisses, des pièces détachées ainsi que l’outillage nécessaire aux réparations…

Sous l’ère de Guido Panerai, le petit-fils du fondateur, la société devient fournisseur officiel de la Marine italienne grâce au brevet du Radiomir, une poudre à base de radium qui permet de rendre luminescents les cadrans des instruments de visée. Vingt ans plus tard naîtra la montre du même nom, destinée à équiper les plongeurs de combat. 

En 1949, le Radiomir semble avoir fait son temps, et un nouveau brevet vient couronner le travail de recherche de Panerai : le Luminor (autre substance luminescente, à base de tritium cette fois). Exit, donc, la Radiomir, et place à la Luminor. Au programme : un boîtier en forme de coussin, toujours, aux cornes forgées dans le même bloc d’acier et au pont protège-couronne caractéristique. 

Au décès de Giuseppe Panerai, en 1972, l’entreprise familiale et son héritage passent sous le contrôle de l’ingénieur Dino Zei. Dix-neuf ans plus tard, Officine Panerai présente trois modèles inspirés des modèles historiques : la Luminor, la Luminor Marina et la Mare Nostrum.

Depuis son rachat en 1997 par Richemont, Officine Panerai a connu un fantastique regain d’intérêt. Au-delà des effets de mode, la marque a su générer un véritable engouement parmi les amateurs de belles montres.

41Watch likes
  • La petite seconde
  • Le cadran "sandwich"
  • Le calibre automatique

41Watch, the guarantee of a professional service, in full transparency

Newsletter