Geneva Watch Auctions 2021 : retour sur les principales ventes

Nos premières impressions sur les ventes aux enchères de Novembre 2021 à Genève. Un article à 4 mains rédigé par Clément, et Cyril, co-fondateur 41WATCH.

Clément : Les ventes bi-annuelles de Genève sont le rendez-vous incontournable des collectionneurs et acteurs du marché de l’horlogerie de collection. L’équipe de 41Watch était sur place pour l’édition "Novembre 2021" et vous livre quelques insights. Quelques jours très chargés mais un très beau moment plein de convivialité…

Cyril : Ce cru 2021 revêt un caractère très spécial puisque d’une part il s’agissait d’une des toutes premières ventes post-confinement et que d’autre part, le monde entier de l’horlogerie de collection se demandait si ces ventes n’allaient pas être pivot, dans un sens ou dans l’autre. On attendait le coup de théâtre, et nous n’avons pas été déçus ! Des records de vente à tous les niveaux ont été enregistrés…

Vue du Four Seasons de Genève à deux pas du Showroom Iconic Swiss Watch

Clément : Les maisons de vente aux enchères les plus prestigieuses ( Phillips, Christie’s, Sotheby’s…) se partagent un agenda savamment orchestré afin de ne pas se concurrencer. La ville suisse est en ébullition pendant ces quelques jours, beaucoup d’amateurs font le déplacement du monde entier pour ne pas rater cet évènement. Ce rendez-vous bi-annuel est largement anticipé par les marchands et collectionneurs, ces ventes définissent les tendances de marché, et souvent de nouveaux records sont enregistrés (finement orchestrés par le travail des commissaires-priseurs).

Cyril : Qu’il s’agisse des marchands, des dirigeants des plus belles manufactures, des journalistes spécialisés, ou tout simplement de collectionneurs chevronnés ou néophytes, c’est un grand rendez-vous annuel plein de convivialité.

Les prix réalisés sont un support pour déterminer les nouvelles normes de marché. Entendons-nous : les prix records de certaines ventes sont de très bons indicateurs, il faut cependant savoir distinguer l’exceptionnel de ce qui est notre quotidien en tant qu’acteurs du marché. En tant que professionnels, nous sommes particulièrement attentifs aux résultats, exceptionnels, bons, ou décevants… Nous essayons de dégager les grandes tendances, et d’isoler (expliquer…) les anomalies. Il y toujours un enseignement à tirer de ces ventes…

Les ventes Only Watch

Clément : Évènement caritatif au profit de la recherche pour la Myopathie de Duchenne, sous le haut patronnage de SAS le Prince Albert de Monaco, Only Watch offre un catalogue condensé de pas moins de 53 maisons horlogères. Leur point commun ? Il s’agit de pièces uniques spécialement réalisées pour l’occasion et offertes par les manufactures. La vente est orchestrée par la célèbre maison de ventes Christie's, qui capitalise sur sa renommée pour créér un très bel évènement médiatique.

Cyril : C’est un nouveau record pour cette édition 2021 ayant réuni pas moins de 30 millions de Francs Suisses au total avec quelques « scores ». De très belles réalisations de la part des maisons horlogères, et une très bonne nouvelle pour cette noble cause. Les patrons des maisons horlogères, dont François-Henry Bennhamias, PDG de Audemars Piguet, François-Paul Journe, Président de la société éponyme (F.P. Journe), et Thierry Stern, PDG de Patek Philippe.

Clément : Parmi les ventes exceptionnelles, nous pouvons noter un exemplaire d’Audemars Piguet Royal Oak 15202 vendu pour la somme de CHF 3 100 000.

Illustration de la pièce unique réalisée par Audemars Piguet
Les enchères se sont envolées à CHF 3 100 000, en faisant l’une des Royal Oak les plus chères jamais vendues

Cyril : Cette pièce est la toute dernière pièce 15202 jamais réalisée, puisque la manufacture a officiellement annoncé l’arrêt de la production de la référence.

Clément : On peut évoquer notamment un remarquable exemplaire de F.P Journe avec un affichage inoui, adjugé pour CHF 4 500 000.

La F.P. Journe de la vente Only Watch ©Hodinkee

Cyril : Cette montre a été réalisée en collaboration avec Francis Ford Coppola, qui est un contributeur à la cause de Only Watch. Elle est réalisée en tantale, un matériau que F.P. Journe affectionne particulièrement. La base de cette montre unique est le calibre automatique de l’Octa avec une réalisation extraordinaire, une main dont les différents doigts s’animent pour donner l’heure !

Clément : Nous avons été séduits également une H. Moser & Cie Streamliner Cylindrical Tourbillon vendue pour la somme de CHF 750 000.

Illustration de la H. Moser & Cie. ©Only Watch

Clément : On se doit de relever une horloge de bureau exécutée par Patek Philippe adjugée pour la somme de CHF 9 500 500.

Illustration de l’horloge de bureau exécutée par Patek Philippe

Cyril : C’est le record de la vente, quasiment un tiers des résultats de la vente totale !

Clément : Enfin, je voudrais mentionner la Tudor Black Bay GMT, cette pièce unique se démarque par un traitement inouï chez Tudor, ainsi qu’un fond saphir affichant un mouvement soigné. Vendue CHF 650 000, c’est un résultat honorable pour la petite sœur de Rolex… une manufacture à surveiller !

Les ventes aux enchères de la maison Phillips

Cyril : La vente de la maison de vente aux enchères Phillips a lieu dans l’enceinte du prestigieux hôtel La Réserve situé sur les hauteurs de Genève, avec une superbe vue sur le Mont Blanc.

La maison de vente Phillips a connu une fulgurante montée en puissance dans le milieu très fermé des ventes aux enchères en quelques années, au point de s’imposer en acteur incontournable, notamment pour ses nombreux records ainsi que pour la qualité des pièces proposées. Cette envolée est due notamment à la personnalité de Aurel Bacs, qui a su porté la marque au zénith. On lui doit notamment la célébrissime vente de la Daytona Paul Newman adjugée quelques 17 millions de Dollars US.

Le total de la vente réalisée cette saison est de EUR 64 M !

Clément : Nous retiendrons l’incroyable adjudication d’une Omega Speedmaster Broad Arrow pour la somme de CHF 3 115 500. Le cadran de cet exemplaire de 1957 possède une superbe patine « Chocolat ». La première estimation de la maison de ventes était comprise entre CHF 80 000 et CHF 120 000 (soit EUR 74 000 - EUR 112 000).

Illustration de la référence 2915-1

Cyril : Un très rare exemplaire de Richard Mille référence RM27-04 célébrant la dixième année de collaboration avec le joueur de tennis Rafael Nadal s’est vendue pour CHF 1 724 000. Véritable prouesse technique éditée à seulement 50 exemplaires, cette montre ne pèse que 3.4 grammes !

Illustration de la Richard Mille RM27-04 ©Zeph Colombatto

Clément : Philippe Dufour est sans aucun doute l’un des horlogers les plus brillants de sa génération, ayant préalablement travaillé pour les plus grands, ses montres réalisées avec une véritable approche artisanale déchaînent les passions.

Réalisée en seulement quatre exemplaires, cette référence (grande et petite sonnerie) possède le numéro un. Il s’agit dont du premier exemplaire jamais réalisé par l’illustre horloger et le seul exécuté en or jaune. Cet exemplaire a été adjugé pour la somme de CHF 4 749 000.

Illustration du modèle Philippe Dufour adjugé pour CHF 4, 749 000

Cyril : L’un des clous du spectacle aura été un « lot » de cinq exemplaires premières séries de F.P. Journe « Souscription ». L’illustre horloger François-Paul Journe n’a pas connu un succès immédiat lors de ses premieres années en indépendant. Il faisait notamment appel à des bulletins de souscription afin de financer ses premiers exemplaires. Un lot exceptionnel de cinq pièces numérotées « 1 » ont été vendues, le destin voudra qu’elles aient toutes été vendues à des acheteurs séparés (puisqu’elles étaient vendues séparément).

Clément : Un très rare exemplaire de Rolex Day-Date Rainbow référence 18058 a été adjugé ce jour-là pour la somme de CHF 792 300. Possiblement une pièce unique, cette pièce surprend par la qualité de son sertissage, offrant un splendide dégradé aux couleurs de l’arc en ciel… mais également pour le dégradé de couleur offert par les index.

Illustration de la référence 18058 possiblement « Unique »

Les ventes aux enchères de la maison Christie's

Le total de la vente de la maison anglaise atteint EUR 22 824 750

Cyril : La maison de vente s’était déjà illustrée le samedi avec la vente Only Watch. Il était donc temps de s’illustrer avec ses propres clients !

Clément : Vacheron Constantin confirme sa désirabilité auprès des collectionneurs avec deux exemplaires de la référence 222 vendus pour la somme de CHF 93 750 pour la version acier (soit près du double de l’estimation), et CHF 137 500 pour la version or jaune.

Cyril : Chez 41Watch, nous nous félicitons tous de la montée en puissance de Vacheron Constantin qui reprend la place qu’elle mérite. Vacheron Constantin est l’une des plus anciennes et des plus belles marques horlogères, c’est également la troisième marque du triptyque des montres de luxe de sport, avec Audemars Piguet et Patek Philippe.

Vacheron Constantin 222 ref. 44018/411 ©Christie's
La version or de la 222 avec le set complet ©Christie's

Cyril : Le design de la 222 est un design par Gerald Genta qui reste très proche de celui d’une Royal Oak ou d’une Nautilus.

Clément : Clou du spectacle, la vente d’un rare exemplaire de Rolex Deep Sea Special « Prototype » ayant plongé à 3 150 mètres. Adjugé à CHF 1 058 500. Prototype de Deep-Sea, cet exemplaire fut un véritable laboratoire de développement pour Rolex dans sa quête de leader en montres étanche…

Illustration du prototype de Deep-Sea Special circa 1953 ©Christie's
Illustration du prototype de Deep-Sea Special circa 1953 ©Christie's

Cyril : Je suis un peu déçu par le score, je m’attendais à un petit peu plus… Ces ventes nous ont démontré la vivacité du marché mais également l’énormité des liquidités disponibles dans le monde.

On constate toujours une grosse concentration sur certaines marques (the « Usual Suspects »), et plus encore une grosse concentration de l’activité sur certains modèles / certaines familles. Nous sommes très contents des résultats de Vacheron Constantin, et on se félicite des résultats de la Speedmaster "Premoon" qui créent de très bonnes ondes sur le marché du vintage. L’ascension de FP Journe qui s’est hissé au niveau des plus grands est maintenant totalement confirmée. Cette ascension est amplement méritée à notre avis.

Ce furent de très beaux moments qui laissent présager de belles choses à venir. On pense notamment à la vente Phillips de mai consacrée aux Royal Oak.

Clément : Merci d’avoir pris le temps de nous lire. Nous sommes à l’écoute de vos remarques.

Par Cyril et Clément

41 Watch : la garantie d'un service professionnel en toute transparence

Envie d’être informé(e) des dernières offres ?